Victime d’un accident de moto

Bien que les motos puissent être rapides et que ce soit un engin à 2 roues exaltant à conduire, elles exposent également les conducteurs à un risque bien plus élevé de collision que pour les automobiles. Les accidents de moto ou de scooter avec ou sans tiers en cause ont par ailleurs tendance à entraîner un nombre plus élevé de décès. De la même manière, les blessures sont souvent bien plus grave qu’à l’ordinaire et peuvent avoir des effets désastreux sur la vie des accidentés corporels. La récupération physique est sans aucun doute une période stressante pour la victime et ses proches (mari, femme, enfant,etc.) près de Marseille après un sinistre. 

C’est la raison pour laquelle le cabinet d’avocats LEXVOX à Marignane apporte un soutien sans faille pour aider les personnes accidentées à commencer le processus d’indemnisation et gérer cette période de stress dans les meilleures conditions possibles après leur sinistre en Provence. À savoir que depuis quelques années, dans le cadre de la loi Badinter, les accidentés routiers ont beaucoup plus de chance de se faire correctement indemniser avec une meilleure offre définitive de la part de l’assureur qu’auparavant. 

Amiable ou devant le Tribunal, on vous accompagne du montage du dossier jusqu’à la fin de la procédure. Notre cabinet est habitué à traiter ce type de procédure. Nous prenons en charge les souffrances des victimes pour qu’elles aient une réparation juste de leurs blessures et les indemnités qui vont avec à cause du responsable de la collision. Si vous cherchez à être indemnisé suite à votre préjudice corporel, Maître Patrice HUMBERT, avocat en sinistres routiers près de Marseille vous en dit plus sur le sujet de l’indemnisation de l’accidenté (passager ou conducteur de moto) consécutive à un heurt !

Pourquoi les sinistres routiers à moto sont très fréquents et exposent plus les conducteurs  près de Marseille ou de Nîmes ?

Les bécanes sont généralement associées à la recherche de sensations fortes. Le problème c’est que des heurts peuvent se produire même si les motocyclistes sont expérimentés ou prudents. Qu’ils conduisent de manière responsable ou non et avec ou sans tiers, ils sont les plus exposés aux collisions. Les facteurs suivants augmentent les risques pour les motards et vous allez comprendre pourquoi. En cas de sinistres, vous devez vous assurer d’avoir un contrat police d’assurance qui vous couvre au maximum (si vous n’êtes pas responsable), ce sera votre première garantie pour tenter d’obtenir la plus juste indemnisation !

La taille de l’engin 2 roues près de Vitrolles

En conduisant un véhicule de taille réduite et surtout sans aucun habitacle lors d’un choc avec un camion, les motos sont bien plus exposées à des risques de collisions accrues. Avec ce type de gabarit, ces engins sont plus difficilement identifiables que d’autres véhicules. L’exemple de l’angle mort est flagrant. De la même manière, lorsque les voitures font des virages à gauche, un engin de ce petit gabarit est toujours moins visible pour les automobilistes, ce qui augmente les risques de heurts. En conséquence, de nombreux carambolages se produisent lorsqu’une auto percute une moto en tournant à gauche.

L’’instabilité de ce véhicule près de Salon de Provence

Les engins à petit gabarit sont moins stables qu’une voiture, ne serait ce qu’en cas de pluie ou de neige. Les mauvaises conditions météorologiques peuvent rendre les chaussées glissantes. En conduisant un engin de ce type et avec une visibilité réduite comme pour la moto, les motocyclistes sont souvent en danger. Puis, les chaussées mal entretenues, les petits obstacles ou bien les débris sur les routes sont autant d’éléments aggravants et dangereux susceptibles de faire entrer une moto en collision ou de la faire dévier par rapport aux autres véhicules.

La nécessité d’un engin bien entretenu près de Martigues

Bien plus que doit l’être certains véhicules, une moto doit être régulièrement entretenue. L’absence d’entretien régulier augmente considérablement le risque de à moto. Et pourtant, les motards le savent bien, ils doivent porter une attention particulière aux pneus, aux freins et à la chaîne de transmission. Que vous soyez novice dans la conduite de ces engins et que vous avez fait une embardée avec votre bécane ou bien alors que vous soyez un pilote chevronné depuis de nombreuses années mais que vous n’avez jamais eu de carambolage, cet article sur les sinistres corporels et l’indemnisation est fait pour vous plaire ! Motard expérimenté ou non, on vous livre des conseils aguerris face au responsable et on vous aide à faire face à votre assureur ! Notre cabinet d’auxiliaires en droit médical est expert en collisions de ce type, afin que vous puissiez lui faire état des circonstances relatives à votre accident routier qu’il rajoutera ensuite à votre dossier.

Les circonstances sont capitales pour savoir s’il peut être retenu une faute à votre encontre. Vous devez également faire le point avec votre avocat en accident motos de toutes les blessures que vous avez pu subir. Chaque dommage peut revêtir plusieurs formes à savoir physique, psychologique mais aussi des postes patrimoniaux et extra patrimoniaux. Il vous faut être accompagné d’un avocat expert en blessures physiques mais surtout qui n’agit pas pour le compte de la compagnie d’assurance adversaire. En effet, dans votre cas, la compagnie du responsable du carambolage deviendra certainement votre pire ennemi. Il conviendra de savoir d’ailleurs quelle est l’assurance qui est susceptible de prendre en charge votre indemnisation pour la réparation de vos blessures mais aussi pour l’indemnisation du préjudice comme la perte de votre travail ou encore l’assistance d’une tierce personne pour les actes de la vie courante.

Entre contrat d’assurance, compagnie, collision, expertise, dommage et indemnisation près d’Avignon

Les circonstances de la collision près de Trets 

Il est impératif et essentiel de faire le point sur les circonstances de la chute. Il s’agit de déterminer si le motard est l’auteur d’une faute ou non. Autrement dit, il convient de s’assurer si la faute est réelle et si elle a eu des incidences sur le carambolage de la victime (conducteur ou passager) avec son engin. En matière de sinistres routiers, les règles de la preuve s’appliquent comme en matière de procédure civile et pénale. C’est ainsi que les fautes ne peuvent pas être présumées mais doivent toujours faire l’objet d’une démonstration (soit qu’elles proviennent d’une preuve et non d’une supposition).

La faute de motards ou autres doit donc être démontrée et ne pas faire l’objet de préjugés de la part de l’assurance. Il conviendra également d’établir le lien de causalité avec la collision. Ces impératifs procéduraux sont vérifiés par les juges devant le tribunal judiciaire. Cela s’impose aux compagnies d’assurance même dans le cadre de négociation amiable. Ceci est d’autant plus sensible en matière de sinistres avec ce type d’engins car il y a régulièrement l’écueil du motard imprudent qui roule vite et sans les protections nécessaires. Dans ce cas-là, faites appel sans réserve à un avocat spécialisé en collision routière et blessures physiques !

La particularité des circulations inter-files et du dépassement fautif près de Saint Rémy de Provence

Il s’agit de savoir si ce mode de conduite est fautif et si, par conséquent, il peut exclure l’indemnisation des motards près de Saint-Cannat. Cela concerne les engins qui roulent entre les files de véhicules arrêtés ou roulant à petite vitesse. Cela se pratique sur les grands axes de type périphériques, autoroutes ou accès aux grandes villes quand ils sont engorgés. Cette pratique est encadrée depuis peu et semble tolérée. Du moins, elle l’est à titre expérimental. Elle devient possible lorsque les voies sont séparées par un terre-plein et lorsque la vitesse maximale est celle de 130 km/h. Cet échange de voie doit se faire sur les chaussées les plus à gauche et est bien sûr interdite en centre-ville ou sans terre-plein.

Il est ainsi rappelé aux motocyclistes qu’ils ne doivent pas forcer le passage. C’est sur ce point que les assurances tentent de discuter. Dans ce cas précis, il est toutefois difficile pour la compagnie d’assurance d’apporter la preuve irréfutable du lien direct et certain entre le carambolage, le dommage et la voie inter-file. En effet, il peut toujours s’agir d’un dépassement non fautif.

Ce dépassement sera caractérisé comme fautif s’il ne respecte pas 3 règles essentielles s’appliquant à tous les véhicules à moteurs :

La Cour de Cassation a systématiquement jugé dans ces cas les conditions de l’application du dépassement fautif. Lorsque l’assurance tente d’opposer la faute du conducteur pour limiter ou exclure totalement sa responsabilité, elle devra alors démontrer dans quelle mesure la circulation inter-file a engendré la chute. C’est ainsi que vous pourrez avec votre professionnel du droit expert en sinistres moto faire le point sur l’analyse du rapport de police et du constat amiable. Il sera alors possible de discuter avec votre avocat, non pas de la perte totale du droit à indemnisation en cas de dépassement fautif, mais plutôt de sa réduction en chiffrant le pourcentage d’implication fautive dans le droit à la réparation du dommage corporel.

Les préjudices indemnisables en cas de collision près d’Aix en Provence

Or, comme nous le savons, les blessures sur les motocyclistes sont souvent d’une particulière gravité et l’enjeu pour les assureurs est ici très conséquent. En raison de cela, lorsque vous êtes victime d’une chute en deux-roues, vous devez vous rapprocher de votre auxiliaire de justice qui est spécialiste en préjudices corporels. Nous sommes habitués à combattre les préjugés des assurances, qui tentent toujours, avant tout versement d’indemnités, de tout d’abord débattre sur le droit à indemnisation des motocyclistes de sinistres routiers. Cette mauvaise foi est récurrente chez une compagnie et l’est constamment au détriment du motard ou de l’automobiliste. Mais rassurez-vous, la loi Badinter de 1985 est de votre côté pour la juste réparation de vos blessures, pour le conducteur mais aussi pour passager du deux-roues qui doit être indemnisé !

Voir aussi préjudices indemnisables classification Dintilhac

En tant qu’auxiliaire de justice pour les droits des accidentés de moto et scooter à Marseille, nous nous battons pour faire reconnaître la qualité de victimes à nos clients. Nous rappelons que ces heurts sont fréquents, alors que pourtant les motocyclistes sont deux fois moins nombreux sur les routes que les voitures (2 à 2,3 millions de motards en France contre 4 millions d’automobilistes), ces derniers sont plus lourdement touchés. Pour la bonne protection de vos indemnités, contactez-nous sans plus attendre ! Vous pouvez nous adresser un mail ou vous rendre directement sur place afin de nous déclarer vos doléances. Nous vous aidons à obtenir un procès juste suite à la collision routière dont vous avez été la victime !

Lexvox Accident à votre service

Besoin d’aide ?

Nous intervenons dans toute la FRANCE

Nous travaillons à distance

Que doit faire le conducteur victime d’un accident de moto ?

Voici quelques conseils avisés de notre cabinet d’avocats Lexvox en Provence pour le motard victime d’un accident sur les routes :

● Avoir la garantie de faire appel au meilleur avocat de la région Provence en accidents routier (réputation, notoriété, taux de réussite, compétences, etc.) ;

● Prendre garde à ne pas dépasser le délai imparti de la première offre d’indemnisation proposée par les assureurs ;

● Se faire assister par un avocat et un médecin-conseil pour la préparation de l’expertise médicale qui va évaluer votre dommage en fonction de la nature de vos blessures corporelles ;

● Ne pas se confronter seul aux médecins experts missionnés par les compagnies lors de l’expertise médicale ;

● Ne pas sous-estimer le travail en amont de l’avocat (préparation de l’expertise médicale, négociation de l’indemnisation, récupération du dossier médical, etc.) ;

● Ne jamais accepter la première offre avec laquelle l’assureur souhaite vous indemniser car elle sera toujours calculée au plus bas en comparaison des
préjudices subis ;

● Ne pas négliger les postes de préjudices cumulables (PGPA ou PGPF, Perte de revenus des proches, PE, PS, perte de qualité de vie, préjudice d’établissement…).

Quelles sont les blessures courantes dans les accidents de moto ?

● Les blessures de traumatismes crâniens
● Les blessures lésions médullaires
● Les blessures au cou (l’ensemble des cervicales)
● Les blessures telles que les fractures des os
● Les blessures comme les coupures et les ecchymoses

Maître HUMBERT est là pour défendre vos droits en matière d’indemnisation dans le cadre de votre procédure amiable ou devant le tribunal !

Quelques résultats obtenus en 2019

  • troubles genito-sexuels

L’ACTUALITE EN INDEMNISATION

Nos conseils

Prenez le temps de bien réfléchir

Consultez un avocat compétent en droit des victimes

Préparez votre dossier au préalable

Gardez à l’esprit qu’il faut toujours anticiper

Prendre contact