Accident de vélo

Le vélo est un mode de transport terrestre de plus en plus plébiscité par les usagers de la route. Contrairement à l’usage de la voiture, le vélo ne pollue pas et ne nécessite pas l’entretien régulier d’un moteur (sauf son homologue électrique) et il n’a pas besoin de carburant pour vous transporter. Autrement dit, la vélocyclette est la garantie pour combiner économie et écologie ! De plus, on peut effectuer n’importe quel petit trajet avec sans se soucier des bouchons. Dans certaines villes comme Marseille ou Aix-en-Provence, il est la coqueluche de nombreux foyers. D’ailleurs, on peut observer de plus en plus de cyclistes dans nos rues qui ont décidé de troquer les voitures contre les vélocylettes pour un comportement plus responsable face à l’environnement. Le vélo électrique ou traditionnel est pratique. Seulement en cas de risque, il vaut mieux savoir anticiper au plus vite !

On peut partir travailler, en faire sa passion ou bien son outil de sport. Le vélo est véritablement l’alternative parfaite au piéton et au conducteur de voiture ou de moto. Malheureusement, les cyclistes sont des victimes récurrentes de sinistres routiers provoqués par d’autres usagers qui ne respectent ni la loi, ni le code de la Route et qui, de plus, n’assument pas leur faute ainsi que leur responsabilité après coup. Ce qui est tout à fait inexcusable ! Tout en sachant, qu’il est plus facile de perdre la vie suite à un sinistre à vélo que sur une moto par exemple. À savoir qu’ils sont aussi la proie d’assureurs peu scrupuleux qui sont prêts à tout pour indemniser leurs préjudices au plus bas. Nous allons voir dans cet article comment agir pour ne pas laisser les compagnies bafouer vos droits avec des indemnités dérisoires !

Cycliste et collision pendant un trajet !

Vous êtes un accidenté de la circulation alors que vous étiez à vélo (avec moteur électrique ou traditionnel), vous avez subi un dommage corporel et vous cherchez des réponses pour vous être indemnisé correctement une fois le constat rempli. Si vous souhaitez vous confronter à l’assureur qui propose une indemnisation dérisoire en comparaison des préjudices que vous avez endurés à cause d’un chauffard ne maitrisant pas son véhicule terrestre (scooter, moto, camionnette…), sur Lexvox, vous êtes au bon endroit ! 

En effet, si vous avez été renversé par un véhicule automobile qui n’a pas respecté les distances de sécurité ou alors, que l’un de vos proches s’est vu percuter violemment par un véhicule conduit par un chauffeur imprudent, vous faites bien de chercher conseil auprès d’un professionnel du droit routier. La difficulté des connaissances sur le Code de la route est grande ! C’est justement notre travail de défendre les droits de victimes d’accidents de la route souffrant d’un dommage corporel face au conducteur fautif de la collision, afin de leur apporter la garantie d’obtenir la juste indemnisation ! Que vous soyez un piéton, un cycliste, un motard ou un automobiliste, ne restez pas seul pour porter plainte face aux préjudices causés…

Ce que dit la Loi n° 85-677 Badinter du 5 juillet 1985

Comme dans de nombreux autres pays, on ne plaisante pas avec les droits d’une victime et encore moins envers le fautif ! Qu’il s’agisse là d’un motard, d’un piéton ou bien d’un automobiliste… Et en vertu de l’article 3 Loi Badinter :  » Les victimes, hormis les conducteurs de véhicules terrestres à moteur, sont indemnisées des dommages résultant des atteintes à leur personne qu’elles ont subis, sans que puisse leur être opposée leur propre faute à l’exception de leur faute inexcusable si elle a été la cause exclusive de l’accident. « 

Accidenté à vélo : Traumatisme crânien (TC) et port de casque lors du sinistre

La femme de l’un de nos clients se sentait démunie face à la réduction physique et psychologique de son mari. Ce dernier, cycliste passionné, affectionnait se balader à vélo tous les soirs sur leur trajet habituel avec sa femme jusqu’à qu’une moto lui prive de ce plaisir à cause d’un feu grillé et d’un comportement inexcusable (tentative de délit de fuite). Percuté et grièvement blessé, il est transporté de toute urgence à l’hôpital de Marseille.

Il en ressort malheureusement avec un TC (trauma crânien). Au fil des semaines, l’épouse commençait à devenir très surprise quant à son changement de comportement et son caractère immaîtrisable. Après constat de tous ces changements, le verdict était sans appel, à la maison comme au travail, son époux n’était plus du tout le même ! 

De plus, les médecins n’apportaient que peu de réponses quant aux incidences observées. C’est ainsi qu’après plusieurs rendez-vous et après avoir récupéré le dossier médical que nous avons pu lui apporter un ensemble d’éléments sur la réadaptation après un accident et surtout les incidences des blessures de types traumatismes crâniens. En effet, ce type de pathologie nécessite également une approche progressive et un suivi psychologique adapté.

C’est ainsi qu’à la suite de notre précieux conseil et de notre expertise imparable, que non seulement l’état de son mari s’est amélioré mais notamment, il a pu enfin être indemnisé adéquatement suite à son préjudice et à son dommage corporel. Nos clients ont aussi pu compter sur notre défense suite à la plainte déposée contre le conducteur responsable du sinistre. 

Voir aussi le traumatisé crânien léger

Il est désormais reconnu que le choc peut avoir des répercussions différentes en fonction des semaines écoulées. C’est ainsi qu’un autre de nos clients (lui aussi cycliste) accidenté de la route avec un tiers pendant qu’il empruntait le trajet de retour pour rentrer chez lui, avait au départ de légères pertes de mémoire puis s’est progressivement aperçu qu’il avait perdu l’intensité de ses sens du goût et de l’odorat. Celui-ci a par ailleurs remarqué une incidence sur sa vision. Sa conjointe s’est pareillement aperçue au bout de quelques semaines qu’il était très irritable. 

Il a donc fallu expliquer à la compagnie d’assurance la particularité des troubles issus d’un traumatisme crânien et lui demander, parfois avec fermeté et insistance, d’être patiente quant à la consolidation temporaire et définitives que subissait notre client. De même, qu’il a fallu expliquer à son médecin-conseil que le couple avait besoin de temps. Bien heureusement, cela a fini par être compris par l’expert et la compagnie adverse. À l’aide du dossier médical et de notre persévérance, nous avons ainsi retracé l’état de santé de notre client sur les semaines et les mois qui ont suivi cet accident de la circulation en France.

Accident de vélo : le paiement de provisions des assureurs durant l’accident

Les besoins de nos clients cyclistes ont été répertoriés et ont pu donner lieu à des paiements provisionnels de sommes indemnitaires. En effet, il est possible, pour un certain cas d’accidentés de la route utilisant le vélo comme transport terrestre, d’obtenir des provisions sur l’indemnisation. Cela permet à chaque victime cycliste (mais aussi piéton, motard, automobiliste, etc.) de pouvoir commencer à reprendre une vie normale après leur accident. Cela octroie aussi au cycliste qui a enduré d’un accident de la circulation d’avoir la garantie de pouvoir disposer d’aménagements en fonction de leurs dommages corporels tel que le handicap et cela n’est pas négligeable. Le paiement de provisions permet aussi de pouvoir continuer à bénéficier de soins qui ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale et/ou par la mutuelle. En effet, certains suivis psychologiques et paramédicaux ne sont pas totalement remboursés. Souvent, les clients cyclistes victimes d’accidents en France ne peuvent pas reprendre leur activité professionnelle et ils se retrouvent de ce fait limités dans leurs soins.

Voir aussi incidence professionnelle et perte de gains actuels pour le cycliste victime d’un accident routier

Il ne faut pas hésiter à faire état de vos finances avec votre avocat. Les avocats experts en dommages corporels du cabinet LEXVOX situé près de Marseille sont à votre écoute si vous avez besoin d’évoquer les difficultés financières que vous rencontrez suite à votre accident. En effet, nous pourrons ainsi justifier auprès de votre assurance la nécessité de provisions par des attestations de prestataires médicaux tels que le kinésithérapeute, l’ergothérapeute, l’acupuncteur, le psychologue et même l’ostéopathe. Le paiement de provisions aide aussi au réaménagement matériel et électrique (notamment la domotique) d’une maison pour la sécurité de la victime. 

Par exemple, pour notre client, il a été important d’envisager une chambre désormais au rez-de-chaussée car ses troubles de la vision lui rendaient difficiles l’appréhension de l’espace et la montée de ses escaliers. Il a également été nécessaire d’envisager une aide de tierce personne (poste de préjudice ATT) pour soulager sa conjointe dans les premiers temps lorsque ce dernier n’arrivait pas exercer les actes simples du quotidien. Un bon avocat spécialisé en matière médicale et dommages corporels saura discuter de toutes ces difficultés et de tous ces préjudices avec les assurances en toute discrétion et avec une grande humilité.

Accident de vélo : l’échec de la procédure amiable et la saisine du Tribunal Judiciaire suite à l’accident

En qualité de victime cycliste d’un accident de la route en France, vous avez tout à fait la possibilité d’emprunter la voie amiable comme la voie judiciaire. C’est d’ailleurs le rôle de votre avocat expert dans les préjudices corporels en Provence de vous guider vers la procédure la plus juste. En cas de non-conciliation avec l’assurance, plus précisément si l’assureur fait preuve d’une totale incompréhension face au préjudice subi suite à l’accident, vous pouvez saisir le T.J (Tribunal Judiciaire) de Marseille. Vous pourrez ainsi solliciter, par la voie des référés, une expertise visant à prouver l’existence probante de vos dommages. Cette étape est fondamentale lorsque votre avocat en sinistres vélos fait le douloureux constat sur le fait que l’assurance interfère à votre juste indemnisation.

Voir aussi la procédure judiciaire d’indemnisation

Si vous vous apercevez que la compagnie tente « coûte que coûte » de minorer les dommages et intérêts à allouer, il ne faut pas tarder à agir en faisant appel à un avocat spécialisé dans l’indemnisation de victimes cyclistes d’accidents routiers. En plus, sachez que depuis la Loi Badinter, beaucoup de choses ont évolué en termes de police d’assurance et d’indemnisation. De nos jours, il est rare de ne pas trouver un assureur qui finalement se range du côté d’un accidenté plus rapidement que prévu ! 

Comparé à avant 1985 (date de la loi de Badinter), chaque victime a davantage de chance d’être correctement indemnisé, sous condition qu’elle fasse intervenir un avocat expert en accidents de vélo ou autre véhicule (des voitures par exemple). Votre avocat est à même de pouvoir relater votre histoire et démontrer la présence du préjudice. C’est en ce sens qu’il est important de choisir un avocat sensible à la matière médicale et en sinistre routier. En effet, son expérience lui permet de déjouer les pièges tendus par les assureurs. Fort d’une expérience de plus de 15 années à la pratique tant amiable que contentieuse en termes d’indemnités liées aux accidents de vélocyclettes, nous pourrons vous conseiller vers la meilleure procédure à adopter.

Accident de vélo : le rôle de l’avocat pour engager la responsabilité du conducteur fautif 

Dès le début de la procédure, il est indispensable de vous procurer votre dossier médical. Il est aussi essentiel de bien préparer votre dossier d’indemnisation ainsi que votre défense face à la compagnie adverse. Votre avocat, exerçant pour les victimes d’accidents, saura vous conseiller et vous orienter dès les prémices de votre affaire. Il est impératif de rencontrer votre avocat avant toute négociation avec la compagnie du chauffeur du véhicule adverse. Nous avons défendu plusieurs cas de cyclistes qui, heureusement, n’ont pas négocié en direct avec les assureurs. Nous avons accompagné des accidentés de vélos d’une chute très violente suite à un croisement avec un camion poids-lourd qui n’avait pas respecté les distances de sécurité. Ces derniers, malgré le port du casque, ont subi des traumatismes crâniens. Leur conjointe nous a contacté dès le départ pour être sûre de ne pas commettre d’erreurs… Elles étaient aussi inquiètes face aux multiples courriers qu’elles recevaient de la part de la compagnie adverse. Grâce à leur bon jugement et un cabinet d’avocats combatifs, tout est rentré dans l’ordre !

Nous accompagnons les accidentés de vélos dans toute la région Provence et les alentours ! Nîmes, Arles, Martigues, Aix-en-Provence, Marignane, Salon de Provence… Si vous êtes la victime indirecte d’un accident ayant coûté la vie de l’un de vos proches ou que vous êtes la victime directe, nos avocats se battent pour assurer votre défense et la reconnaissance de vos droits. Ne tardez plus à faire appel à notre légendaire expertise en matière d’accidents !

Pour aller plus loin en cas d’accident de vélo :

Quelques résultats obtenus en 2019 en cas d’accident

  • troubles genito-sexuels

L’ACTUALITE EN INDEMNISATION

Nos conseils

Prenez le temps de bien réfléchir

Consultez un avocat compétent en droit des victimes

Préparez votre dossier au préalable

Gardez à l’esprit qu’il faut toujours anticiper

Prendre contact